rcS(5) Variables qui modifient le comportement des scripts de démarrage

DESCRIPTION

/etc/default/rcS contient des variables de configuration au format POSIX suivant :
VAR=VAL

Une seule valeur par ligne est autorisée. Les commentaires (commençant par le caractère « # ») sont aussi acceptés.

OPTIONS

Les variables suivantes peuvent être définies :

TMPTIME
Au démarrage, les fichiers dans /tmp seront supprimés si leur date de dernière modification, leur date d'état de fichier et leur date d'accès sont toutes supérieures à TMPTIME jours. Une valeur de zéro signifie que tous les fichiers sont supprimés, sans regarder la date. Si vous ne voulez pas que le système supprime tous les fichiers de /tmp, définissez TMPTIME avec une valeur négative (par exemple -1) ou le mot infinite.

SULOGIN
Si vous définissez cette valeur à yes, init va lancer un sulogin sur la console dès les premières étapes du processus de démarrage. Si l'administrateur ne s'identifie pas sur la machine après 30 secondes, le processus de démarrage continue.

DELAYLOGIN
Normalement, le système ne permet à personne d'autre que le superutilisateur de se connecter tant que le processus de démarrage n'est pas terminé et que le système n'est pas dans le niveau d'exécution (« runlevel ») par défaut (d'habitude le niveau 2). Bien qu'il soit théoriquement possible de se connecter un peu plus tôt, quand inetd est lancé. La valeur no permet de se connecter plus tôt ; si vous utilisez yes, cela ne sera pas autorisé.

Quelques détails : la variable DELAYLOGIN contrôle si le fichier /run/nologin est créé pendant le processus de démarrage et supprimé à la fin. Le programme login(1) refuse les connexions des utilisateurs non superutilisateur tant que /run/nologin existe. Si vous positionnez la variable à no, il est recommandé de vérifier que /run/nologin n'existe pas.

VERBOSE
Utiliser no (en minuscules) rendra le processus de démarrage un peu moins bavard. La valeur yes le rendra plus bavard.

FSCKFIX
Quand les systèmes de fichiers (racine et autres) sont vérifiés, fsck est appelé avec l'option -a, ce qui signifie autorepair [NDT : réparation automatique]. S'il y a des problèmes de cohérence majeurs, fsck(8) va refuser de continuer à travailler. Le système affichera un message demandant à l'administrateur de réparer le système de fichiers lui-même puis lancera une invite de commande en tant que superutilisateur sur la console (sulogin en fait). Si vous indiquez yes, la commande fsck(8) sera lancée avec l'option -y à la place de l'option -a. Cela indique à fsck de réparer le système de fichiers, sans demander de confirmations.

ASYNCMOUNTNFS
Configurez cette variable à « no » pour désactiver le montage asynchrone de disques réseau quand les interfaces réseau sont montées et ne le fait à la place qu'une seule fois au démarrage de la machine. La valeur par défaut est « yes ». C'est utile de désactiver cela sur les machines avec un système de fichiers racine NFS en attendant que la commande ifup de ifupdown fonctionne correctement dans une telle configuration.

NOTE

Les variables EDITMOTD, RAMRUN et UTC ne sont plus utilisées. Les variables RAMLOCK, RAMSHM et RAMTMP ont été déplacées vers /etc/default/tmpfs ; les réglages de RAMSHM et RAMTMP de rcS sont utilisés (si présents) pour la rétrocompatibilité, mais seront surchargés par les réglages présents dans /etc/default/tmpfs. Consultez tmpfs(5) pour plus de détails. Les réglages ne sont pas automatiquement déplacés vers /etc/default/tmpfs. Veuillez mettre à jour /etc/default/tmpfs comme il convient. Le réglage UTC est remplacé par le réglage UTC ou LOCAL dans /etc/adjtime et devrait avoir été déplacé automatiquement. Consultez hwclock(5) et hwclock(8) pour plus de détails sur la configuration de l'horloge du système.

AUTEUR

Miquel van Smoorenburg <miquels@cistron.nl> Roger Leigh <rleigh@debian.org>

TRADUCTION

La traduction de cette page de manuel est maintenue par les membres de la liste <debian-l10n-french AT lists DOT debian DOT org>. Veuillez signaler toute erreur de traduction par un rapport de bogue sur le paquet manpages-fr-extra.