ssetmask(2) Manipuler les masquages de signaux (obsolète)

Other Alias

sgetmask

SYNOPSIS

long sgetmask(void);

long ssetmask(long newmask);

La glibc ne fournit pas de fonction autour de ces appels système ; consultez les NOTES.

DESCRIPTION

Ces appels système sont obsolètes. Ne les utilisez pas ; utilisez plutôt sigprocmask(2).

sgetmask() renvoie le masque de signaux du processus appelant.

ssetmask() définit le masque de signaux du processus appelant à la valeur fournie dans newmask. Le masque précédent est renvoyé.

Le masque de signaux utilisé pour ces deux appels système sont des masques de bits bruts (contrairement aux sigset_t utilisés par sigprocmask(2)) ; utilisez sigmask(3) pour créer et inspecter ces masques.

VALEUR RENVOYÉE

sgetmask() retourne toujours avec succès le masque de signaux. ssetmask() réussit toujours et renvoie le masque de signaux précédent.

ERREURS

Ces appels système réussissent toujours.

CONFORMITÉ

Ces appels système sont spécifiques à Linux.

NOTES

La glibc ne fournit pas de fonction autour de ces appels système obsolètes ; dans l'éventualité où vous souhaiteriez quand même les appeler, utilisez syscall(2).

Ces appels système ne gèrent pas les numéros de signaux supérieurs à 32 (c'est-à-dire les signaux temps-réel).

Ces appels système n'existent pas sur x86-64.

Il est impossible de bloquer un SIGSTOP ou un SIGKILL.

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.65 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Julien Cristau et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <debian-l10n-french@lists.debian.org> ou par un rapport de bogue sur le paquet manpages-fr.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « man -L C <section> <page_de_man> ».